Festival Pentecôte en Berry
10 mai - 3 juin 2018
« Le Printemps de Claude Debussy"

À VENIR : WEEK-END DU 1/2/3 JUIN : 3 CONCERTS 

« La Nature est un temple où de vivants piliers
Laissent parfois sortir de confuses paroles ;
L’homme y passe à travers des forêts de symboles
Qui l’observent avec des regards familiers »

Charles Baudelaire

Baudelaire avait comme par anticipation traduit en 1857 la quintessence de l’art de Claude Debussy, né le 22 août 1862 à St-Germain-en-Laye et mort le 25 mars 1918 à Paris. Transformant radicalement l’écoute et la signification du son, la musique de Debussy provoque une sensation immédiate et presque palpable de la Nature. Elle aiguise la perception du surréel qui nous environne mystérieusement.

Debussy était un merveilleux pianiste, prolongeant la tradition de Chopin et des clavecinistes : « Comment oublier la souplesse, la caresse, la profondeur de son toucher ? En même temps qu’il glissait avec une douceur si pénétrante sur son clavier, il le serrait et en obtenait des accents d’une extraordinaire puissance expressive… L’échelle de ses nuances allait du triple pianissimo au forte, sans jamais arriver à des sonorités désordonnées où la subtilité des harmonies se fût perdue. Tel Chopin encore, il considérait l’art de la pédale comme une « sorte de respiration » ». (Marguerite Long)

En ce Printemps que Debussy peignait déjà dans un « envoi de Rome » et dans la proximité acoustique qu’autorise la Grange aux Pianos, cédons à l’enchantement de son univers, sous la conduite d’une pléiade de grands Maîtres du piano, du chant, de quelques-uns de leurs jeunes continuateurs, de chambristes inspirés, de conférenciers éloquents, découvrons certaines de ses œuvres et la création d’une jeune compositrice...
Cyril Huvé

Télécharger le programme